Le jeudi 14 juin 2018

Rubens au cœur du baroque

En 2018, Anvers vibre au rythme de Rubens et du souffle baroque. Une bonne raison pour mettre le cap sur la riche cité scaldienne.

Rubens et Isabella Brant, sa première épouse, achètent en 1610 une maison avec terrain au Wapper à Anvers, tout près de l’endroit où vivait et jouait Rubens enfant. Le prix? 8 960 florins et "un tableau de sa main". Rubens a l’intention de rénover et d’agrandir la maison. Il en dessine lui-même les plans, en s’inspirant de l’architecture antique romaine et de célèbres peintres-architectes de la Renaissance. Le résultat est à la mesure de ses espérances : la maison en style ancien flamand s’agrandit d’une galerie de statues semi-circulaire sous coupole, d’un atelier de peintre et d’un pavillon de jardin. Un impressionnant portique relie la maison et l’atelier et offre une magnifique perspective sur le jardin et le pavillon. Rubens se révèle grand connaisseur en architecture.

Au cours de cette journée dans la métropole scaldienne, nous avons visité aussi la cathédrale Onze-Lieve-Vrouw et l’exposition Michaelina de la Rubenshuis. Elle révèlait le destin d’une artiste rare, mystérieuse et audacieuse. Une découverte que nous avons partagée dans une ville aux mille facettes et toujours baroque.