6 octobre 2015

Le 19ème siècle : un âge d’or de l’art en Belgique

A travers les riches collections des Musées Royaux des Beaux-Arts et du Musée Van Buuren, Patrick Weber nous a raconté un siècle d’art et d’artistes de premier plan.

Au dix-neuvième siècle, l’histoire de l’art connaît une véritable révolution. C’est le siècle des nouveaux courants, mais c’est aussi le siècle des «ismes». Néo-classicisme, romantisme, impressionnisme, symbolisme, pointillisme, luminisme, expressionisme, orientalisme, naturalisme... Pas toujours simple de s’y retrouver ! La Belgique a joué un rôle de premier plan dans toutes ces évolutions artistiques.

Au cours de ce Masters du Club de l’Histoire, nous avons appris comment se sont succédés les grands courants de l’histoire de l’art. Patrick Weber nous a emmenés sur les traces de noms aussi importants que Constantin Meunier, Hyppolyte Boulenger, Charles de Groux, Louis Dubois, James Ensor, Henri Evenepoel, Théodore Fourmois, Louis Gallait, Constant Montald, Jean-François Portaels, Félicien Rops, Ferdinand Schirren, Jacob Smits, Henri de Braekeleer, Alfred et Joseph Stevens, Theo van Rysselberghe, Jean-Baptiste Van Moer, Antoine Wiertz, Léon Spilliaert...

Des talents qui ont su nous surprendre, nous séduire et nous faire redécouvrir un âge d’or de la peinture, au cours de trois matinées passionnantes, que ce soit au Musée Fin-de-siècle, qui fait partie des Musées Royaux des Beaux-Arts, ou encore au charmant Musée Van Buuren, à Uccle.