Du mardi 16 au dimanche 28 juillet 2019

Sur les traces des Vikings et de la grande saga des Celtes

La Croisière Celte, voguer au fil des siècles
Une croisière unique et peu courue pour remonter aux origines des îles britanniques. Parmi nos escales, voici déjà quelques merveilles à découvrir sur les traces des Vikings et de la grande saga des Celtes.

Irlande : la terre au trèfle
Dans la grande épopée des Vikings, l’Irlande fait figure de terre de conquête la plus prometteuse pour ces envahisseurs. L’île était réputée pour ses ressources naturelles mais surtout pour ses monastères dont certains étaient très riches. Sept royaumes composaient l’île au trèfle et ils se faisaient très régulièrement la guerre. La situation de l’île était donc très instable et favorable à des entreprises de conquête. Dans l’absence de troupes aptes à assurer leur défense, les moines se virent obligés de se protéger eux-mêmes. Ils fortifièrent les monastères mais surtout, il leur fallut prévoir l’arrivée des ennemis afin de pouvoir mettre les trésors à l’abri et éventuellement quitter des lieux. Pour garantir leur sécurité, les moines édifièrent de hautes tours de guet, des postes d’observation. Ces hauts édifices se révélèrent très efficaces pour lutter contre les invasions des Vikings.

Villes d’Irlande : les trésors vikings
Les Vikings sont à l’origine de villes importantes comme Cork, Limerick ou Waterford. Mais le royaume viking appelé à la plus grande postérité reste celui de Dublin. On estime que sa fondation remonte à 841. Comme souvent, les Vikings se sont acculturés avec les traditions locales, en l’occurrence la civilisation gaélique. Contrairement à d’autres sites vikings, Dublin peut s’enorgueillir d’une grande richesse archéologique. Les pièces exposées au musée démontrent le haut niveau de maîtrise qu’avaient acquis les Vikings. Leur art est à l’image d’un peuple aguerri aux voyages. Un langage formel qui privilégie les courbes, les cercles et qui est passé maître dans la stylisation des figures animales.

Sans oublier : la Chaussée des Géants
37.000 colonnes verticales hexagonales juxtaposées ! Un spectacle rare auquel nous convie la nature sur la côte nord de l’Irlande. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site n’en finit pas d’étourdir ses visiteurs.

L’île de Guernesey : charme et fureur de l’histoire
L’île anglo-normande charme ses visiteurs. Parmi ses joyaux, la superbe maison de Victor Hugo (Hauteville House) qui a été restaurée et récemment rouverte au public. Mais cette île paisible du royaume de Bretagne connut aussi de terribles incursions vikings avant d’entrer dans le giron du duché médiéval de Normandie. Elle dépend aujourd’hui de la couronne britannique et est placée sous l’autorité de Sa Gracieuse Majesté la reine Elizabeth II.

L’île de Man : une relique du Moyen-Age
Dépendance de la couronne britannique, l’île de Man relève directement de la propriété d’Elizabeth II en sa qualité de seigneur de Man. Terre celte, Man est devenue un prospère royaume viking avec un système politique basé sur le principe de citoyens libres qui disposaient d’un parlement. Elle fait aujourd’hui partie des six nations celtiques reconnues par la Ligue celtique (avec l’Irlande, les Cornouailles, la Bretagne, l’Ecosse et le Pays de Galles).

Pays de Galles : terre celte
Terre farouchement celtique et jalouse de ses origines, le Pays de Galles s’est battu avec fierté contre les Saxons, les Vikings et les Normands. Au fil des siècles, il a réussi à conserver ses traditions et aujourd’hui, c’est l’héritier de la couronne du Royaume Uni qui porte traditionnellement le titre de prince de Galles.

Stonehenge : les pierres du mystère
C’est l’un des monuments les plus mystérieux d’Europe. Un ensemble mégalithique unique au monde qui puise ses racines dans le néolithique et l’âge de bronze. Son histoire demeure une énigme mais sa dimension et sa perfection formelle en font l’un des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art.