Le vendredi 22 novembre 2019

Magritte, le témoignage émouvant
de sa maison-musée à Jette

Magritte est devenu pour nous une évidence. Peintre surréaliste à la notoriété mondiale, dont les toiles se vendent des fortunes. La Ville de Bruxelles lui a consacré un musée qui ne désenplit pas et que vous avez sans doute déjà visité. Pour autant, connaissons-nous vraiment la personne René Magritte ? Loin de la foule des grandes expositions, cette visite vous fera découvrir la vie toute simple, l’âme et l’univers intime qui inspira celui qui devint le grand Magritte.

Ce petit musée intime se trouve dans la maison où René Magritte vécut et travailla pendant vingt-quatre ans. Après un séjour à Paris, René et Georgette Magritte reviennent à Bruxelles en juillet 1930 et louent un appartement au 139 rue Esseghem à Jette. Quelques années plus tard, il transforme la cuisine et ajoute une modeste salle de bains. C’est dans la salle à manger-atelier qu’il réalise près de la moitié de tous ses tableaux et gouaches. Cet endroit discret voit naître ses chefs-d’œuvre.
Lorsque vous aurez vu comment il a intégré les éléments de la maison dans ses tableaux, vous comprendrez l’inspiration et le travail de l’artiste, bien mieux que dans les grandes expositions.

La maison devint le quartier général des surréalistes belges. Les amis du peintre s’y réunissaient chaque semaine, quoi de plus normal donc que de précéder cette visite d’une conférence de Patrick Weber sur les surréalistes belges. Magritte quitta cette habitation en 1954. C’est entre 1993 et 1999 qu’un collectionneur passionné racheta la maison et réussit à y rassembler le mobilier d’origine et de nombreux témoignages de la vie et du travail de René Magritte.