Le mardi 10 et le mercredi 11 décembre 2019

Londres, de Mary Quant aux Christmas Shopping

Et si nous partions à la découverte des contrastes de Londres ! De la révolution de la mode des années ‘60 au «bien-vivre» british dans une délicieuse ambiance de shopping de Noël, nous vous avions concocté deux journées riches en découvertes et en éblouissements. Les rues de Londres sont magiques en décembre. Les vitrines des magasins étincellent de mille feux et toute la ville baigne dans l’effervescence des fêtes qui s’annoncent. Voici quelques points forts de ces journées.

Mary Quant

Si vous arrivez à courir après un bus, c’est en partie grâce à cette styliste qui n’a cessé de raccourcir les jupes depuis 1958. Souvenez-vous… à la fin des années ’50 c’est une véritable révolution. Mary Quant ouvre une boutique de vêtements à Londres, le «Bazaar». C’est un lieu de rencontres d’artistes, mais surtout le lieu où elle lance la mini-jupe et un nouveau look : cheveux courts, minirobe, collants opaques et bottes cavalières à talon plat. Pas étonnant que le vénérable Victoria and Albert Museum ait décidé de dédier une exposition en hommage à cette styliste qui révolutionna la mode. Nous y avons admiré, avec une pointe de nostalgie, plus de 200 pièces, dont certaines issues des archives personnelles de la créatrice.

Le Victoria and Albert Museum

Le plus grand musée au monde d'arts appliqués et décoratifs et de design. Il compte 145 galeries. Sa collection, issue des cultures d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Afrique du Nord couvre 5.000 ans d'art, de l'antiquité à nos jours. Dans des domaines aussi variés que la céramique, le verre, les textiles, les costumes, l’argenterie, la ferronnerie, les bijoux, les meubles, les sculptures, les estampes et gravures, les dessins et photographies ses collections comptent parmi les plus vastes et les plus complètes au monde. Après notre visite de l’expo consacrée à Mary Quant nous avons sélectionné les galeries que nous ne voulions pas rater et les visiter librement.

Fortnum and Mason

On l’appelle «l’épicier de la Reine». Nous avons visité le siège établi en 1707 au 181 Piccadilly par William Fortnum et Hugh Mason. Véritable symbole de la culture britannique il propose toujours aujourd’hui des produits d’épicerie de grand luxe et de merveilleuses porcelaines.

Harrods

Le grand magasin de tous les superlatifs ! Du mouchoir à la villa quatre façades, on y trouve presque tout ce qui s’achète. Symbole du luxe, tant par la décoration grandiloquante des lieux que par les gammes proposées, Harrods est cher. Mais même en n'achetant qu’une boule de Noël, vous vons emporté un peu de la magie de Noël londonienne.

Les boutiques de Bond street et Oxford street

Parmi le nombre incroyable de boutiques présentes, toutes plus attrayantes les unes que les autres, nous en avons visité quelques-unes, sélectionnées parce qu'on ne les trouve nulle part ailleurs. Citons entre autres Liberty, Jo Malone ou encore Judith Vintage. Nous avons pu nous attarder dans l’une ou l'autre et dans nos propres adresses.

Le Queens Gate Hotel

Un hôtel★★★★ du 21ème siècle dans la splendeur victorienne d’une maison de ville du 19ème. Cet élégant hôtel se trouve à deux pas de Kensington Gardens, à proximité du Victoria and Albert Museum et du quartier de shopping de Knightsbridge.