Le jeudi 16 janvier 2020

L'incroyable histoire royale de la Roumanie

Une saga royale racontée par Patrick Weber.

Singulière et terrible histoire que celle de Michel Ier de Roumanie. Il y aurait même matière à composer une tragédie gréco-roumaine dans les grandes règles de l’art ! Le petit garçon n’a que six ans lorsqu’il monte sur le trône en 1927, à la mort de son grand-père Ferdinand Ier. Son père a été éloigné de la succession pour cause de comportement conjugal agité. Contraint d’abdiquer en 1947 après la guerre et la prise de pouvoir par les communistes, il dénonce quelques mois plus tard cet acte accompli sous la pression. En exil, pilotage. Il n’en oublie pour autant ni sa couronne ni son pays.
Son attitude force l’admiration. Il prend un nouveau départ en devenant ingénieur aéronautique et puis dirige une école de pilotage. Il n’en oublie ni sa couronne ni son pays.

Ce n’est là qu’une des histoires de l’incroyable dynastie roumaine, d’origine allemande, que Patrick Weber nous a narrées. Europalia Romania, dont l’événement principal était l’exposition consacrée au sculpteur Constantin Brancusi, nous parlait peu de l’histoire de la Roumanie et plus particulièrement de la période entre l’indépendance en 1878 et 1947 quand s’installa la république communiste. En 69 ans quatre souverains se sont succédés à la tête de cet état à l’histoire mouvementée : Carol Ier, Carol II, Ferdinand Ier et Michel Ier.
Entre histoire et actualité... en pleine année Europalia Romania, nous avons découvert un aspect de l’histoire aussi méconnu que passionnant.