Le lundi 23 mars 2020

L’histoire d’une épopée médicale, la transplantation d’organe

Parce que l’histoire de la médecine fait partie intégrante de l’histoire de l’humanité, nous avons eu envie de vous en raconter une des plus belles pages avec Yves Pirson, membre actif de notre Club de l’Histoire mais aussi Docteur en Médecine, spécialiste en Médecine interne-néphrologie, ancien Chef de Service de Néphrologie aux Cliniques Saint-Luc et ancien Président de la Société de Néphrologie.

Une greffe de rein, de cœur ou de foie est aujourd’hui un traitement qui n’a plus rien d’exceptionnel dans nos pays. Sa conquête fut cependant longue et semée d’embûches. Témoin et contributeur de cette aventure médicale, Yves Pirson nous a fait revivre l’histoire de ses pionniers, patients et médecins qui ont osé, douté corrigé et, in fine, gagné.

Cette histoire s’enracine dans une terre fertilisée d’abord par des naturalistes, des biologistes et des physiologistes, ensuite par des immunologistes, des chirurgiens et des cliniciens. Après les premiers enseignements tirés de la greffe de peau, c’est Alexis Carrel qui - s’inspirant des méthodes d’une dentellière lyonnaise ! - met au point la procédure chirurgicale ouvrant la voie à la greffe d’organe, avec, en premier lieu, la plus aisée techniquement, celle du rein.

En l’absence de thérapeutique s’opposant au rejet, toutes les tentatives effectuées durant la première moitié du XXe siècle échoueront, comme l’avaient prédit les immunologistes. A partir des années 1950-60, avec l’avènement des médicaments immunosuppresseurs et des procédés de conservation des organes ex vivo, les premiers succès sont enfin engrangés aux USA et en France. Les pionniers belges leur emboîtent rapidement le pas, avec la greffe de rein (UCL, Guy Alexandre, 1963) et de cœur (ULB, Georges Primo, 1972). Les résultats ne cessent depuis lors de s’améliorer. Yves Pirson nous a en outre dit comment la greffe rénale, avec sa compagne la dialyse, fut le laboratoire d’une nouvelle discipline : la bioéthique.

Une conférence scientifique que nous avons écoutée comme un récit d’aventures !