Le mardi 7 avril 2020

Expo Van Eyck, une révolution optique

La grande expo au MSK de Gand

Seule une vingtaine d’œuvres de Jan van Eyck sont conservées de par le monde. Exceptionnellement, la moitié d’entre elles ont fait le voyage jusqu’à Gand pour cette plus grande expo jamais consacrée au maître. Pour que la révolution optique de van Eyck soit clairement perceptible, ses tableaux étaient installés à côté d’œuvres de ses contemporains les plus talentueux originaires d’Allemagne, d’Espagne, de France, et d’Italie.

Après la conférence qu'avait faite Patrick Weber le 31 mars sur la vie et l’oeuvre de Jan van Eyck, le Club de l’Histoire ne pouvait pas manquer cette exposition centrée sur la restauration des volets extérieurs de « L’Adoration de l’Agneau mystique ». Elle présentait environ 80 œuvres de la fin du Moyen Âge, placées côte à côte pour faire revivre l’univers médiéval de van Eyck. Il surpassa ses contemporains, déclenchant une véritable révolution optique. Fort de son incomparable technique, de ses connaissances scientifiques et de son sens inégalé de l’observation, il éleva la peinture à l’huile vers des sommets jamais atteints et définit l’orientation ultérieure de la peinture occidentale. Jamais auparavant un peintre n’avait rendu la réalité aussi tangible, avec des portraits où il ne manque aux personnages que le souffle, et des paysages qui présentent le monde sous toutes ses facettes. Van Eyck zoome sur les détails les plus infimes et, à l’inverse, élargit au maximum le champ visuel dans des panoramas inoubliables.

Pour les amateurs de peinture, une visite guidée à ne manquer sous aucun prétexte et clôturée par un lunch bien sympathique.