un trésor caché depuis 600 ans

La librairie des Ducs de Bourgogne,
un trésor caché depuis 600 ans

Lorsque la Bibliothèque Royale de Belgique sort de ses archives des chefs-d’œuvre cachés depuis 600 ans et les expose dans le nouveau musée situé dans un lieu à l’histoire aussi riche que la chapelle de Nassau, le Club de l’Histoire se devait d’être parmi les premiers à en faire la visite.
Nous vous invitons à partir avec nous à la découverte du XVème siècle dans nos contrées à travers les images des peintres des livres.
Une découverte ‘art et histoire’ très particulière et à ne pas manquer !

La librairie des Ducs de Bourgogne

Si tout le monde connaït aujourd’hui Jan Van Eyck ou Rogier van der Weyden, les miniaturistes, peintres des livres, n’avaient rien à leur envier. Au point de faire dire à certains que les plus beaux tableaux des Primitifs flamands se trouvent peut-être dans les manuscrits. La Librairie est une incroyable collection à laquelle nous avons eu accès. Nous vous avons raconté les histoires de ces livres et l’époque qui les a vus naître. Vous avez découvert ainsi qu’il est préférable de se méfier des lapins, que le Moyen Âge est à mourir de rire, qu’on a vu des sirènes à Bruxelles ou que les livres d’histoire mentent parfois !

La chapelle de Nassau

La chapelle Saint-Georges, appelée ordinairement chapelle de Nassau, seul vestige de l’hôtel du même nom, a été construite pour Henri de Nassau, en style gothique brabançon, au début du XVIème siècle. Après la rupture entre Guillaume le Taciturne et Philippe II, l’hôtel de Nassau connut de nombreuses vicissitudes. Tour à tour confisqué et restitué par le gouvernement espagnol aux descendants de la famille d’Orange-Nassau, il devint finalement, en 1731, le siège de la Cour. En 1756, le gouverneur Charles de Lorraine racheta l’hôtel et le fit reconstruire en style Louis XVI, à l’exception de la chapelle. Celle-ci connut, depuis le XIXème siècle, les affectations les plus variées, mais la Bibliothèque Royale nous a ouvert ses portes.