Activité reportée pour cause de mesures Covid-19

Bruxelles 43 - La vie à Bruxelles sous le joug allemand

Après le succès de Sourire 58 et Léopoldville 60, Patrick Weber et Baudouin Deville nous ont présenté leur nouvel album.

Bruxelles, 1960. Revenue du Congo, Kathleen aide sa mère à ranger son grenier. Elle y découvre une enveloppe contenant de nombreuses planches de bande-dessinée, destinées à la presse clandestine et qui dénonçait l’occupation allemande durant la seconde guerre mondiale. Kathleen replonge alors dans son passé.

1943, Kathleen avait 12 ans. Bruxelles est occupée par les Allemands. La jeune fille ne comprend pas grand-chose à la guerre. Son père, Fernand, tient un kiosque à journaux, Place de Brouckère. Il est passionné de bandes dessinées.

Un dimanche de juin, Bob, un dessinateur, ami de Fernand, lui montre ses strips de BD. Des histoires corrosives à l’encontre d’Hitler, qu’il tente de faire publier dans un journal de la Résistance. Bob se sait surveillé. Il échappe à la filature d’Alfred, un collaborateur rexiste alors qu’il était en compagnie de sa fille Suzanne... Celle-ci a peur pour son père. Elle n’attend qu’une chose : échapper à ce climat pesant et pouvoir jouer avec ses amies Kathleen et Yvonne. L’atmosphère devient de plus en plus irrespirable à Bruxelles. Les rafles anti-juifs se multiplient. Les bombardements, aussi. Les trois enfants vont être au cœur de l’un d’entre eux. Les tensions qui en résulteront feront vaciller leur amitié...

Patrick Weber nous a raconté la vie à Bruxelles pendant l’occupation, la Résistance, l’incroyable histoire du faux Soir, celle de la BD en temps de guerre, les trahisons de la collaboration et le quotidien des Belges. Avec Baudouin de Ville, dont la ligne claire élégante n’est pas sans rappeler celle d’Edgar P. Jacobs, il nous a fait de sympathiques dédicaces.