Le mardi 13 juillet 2021

Rixensart nous dévoile ses trésors insoupçonnés

A moins que vous n’habitiez Rixensart, vous ne le saviez peut-être pas, cette commune située à 19 km de Bruxelles à peine, est riche de trésors historiques datant de différentes périodes, parmi lesquels le Château de Rixensart et le Lac de Genval sont les plus remarquables.

Le Château de Rixensart, un bel endormi qui revient à la vie

Les premières traces écrites remontent au XIIIe siècle et sont celles d’un château que possédait à Rixensart le seigneur de Limal. Au XVIIe siècle il sera transformé en château de plaisance avec quatre ailes et une cour intérieure et au XVIIIe siècle le bâtiment est acquis par la famille de Merode. Au début du XXe siècle le Prince Félix de Merode – un des acteurs de la Révolution belge – fera installer l’orangerie et aménager les jardins en s’inspirant de plans de Le Nôtre.

Pendant trois siècles ce joyau se replie sur la vie privée de la famille jusqu’à ce que naisse fin 2018 la Fondation Merode-Rixensart avec pour objectif de rendre au site tout son lustre et le rouvrir au public après les travaux qui s’imposent. Mais la pandémie passe par là et retarde l'ouverture pendant plusieurs mois. Nous voulions que le Club de l’Histoire soit parmi ses premiers visiteurs. C'était passionnant d’être reçu par la famille de Merode pour s’entendre raconter l’histoire de ce superbe château. Il mêle l’influence de la renaissance espagnole et des éléments baroques au style classique brabançon et épouse harmonieusement la butte sur laquelle il est campé.

Le Lac de Genval, un joyau de l’âge d’or de la Belle Epoque

À la fin du XIXe siècle, l'avocat et homme d'affaires Gustave Smets-Mondez conçut le projet de créer un lac artificiel dans la vallée de l'Argentine et de faire de l'endroit un lieu de villégiature thermale et haut lieu de tourisme. Au départ, le site autour du lac est une propriété privée gérée par la Société Anonyme Genval-les-Eaux qui entreprend de le lotir.

Dans un cadre arboré, on trace de nouvelles artères sinueuses, le long desquelles on construit des habitations cossues, des hôtels et des restaurants aux styles les plus divers rivalisant de fantaisie. Certaines de ces réalisations évoquent des monuments connus. Les villas normandes y voisinent avec des chalets helvétiques tels que le chalet Rütli ou encore avec une reconstitution du hameau du Petit Trianon de Versailles construit pour la reine Marie-Antoinette. Certains de ces bâtiments ont disparu mais notre guide nous a fait découvrir ceux qui restent pendant la jolie promenade de 45 minutes que nous avons faite autour du lac après avoir déjeuné sur la superbe terrasse de la Brasserie du Lac. Vue imprenable, cuisine délicieuse et détente étaient au rendez-vous.

Une journée toute en ravissements, détente et convivialité, comme nous en avions rêvé pendant ces longs mois de confinement.