Les jeudi et vendredi 4 et 5 avril 2024

Désolés, l’activité est complète.
N’hésitez pas à nous communiquer votre envie d’y participer par un mail à rosette@leclubdelhistoire.com. Nous reprendrons vos coordonnées sur notre liste d’attente.

1789 : aux armes, citoyens !

Avec notre guide Jan Kelley, spécialiste de l’histoire de la Révolution, le Club de l’Histoire est fier de vous proposer une exploration historique originale et exclusive agrémentée de déjeuners aux mythiques restaurants Le Procope et Le Grand Véfour !

1789, c’est sans doute la date historique que nous connaissons le mieux après 1830. Et pas seulement parce que la France est un pays proche...

En effet, c’est dans la chaleur de l’été 1789 que naquit à Paris une révolution qui devait changer la face du monde et dont l’héritage marque encore aujourd’hui notre société occidentale. C’est là que naquirent entre autres La Déclaration des Droits de l’Homme, le concept de Démocratie, les dénominations Droite et Gauche en politique, la République.

Elle aurait pu être la simple révolte d’un peuple affamé et étranglé par les impôts sous le poids d’une monarchie « de droit divin » qui semblait devoir être éternelle malgré ses défaillances à gérer son royaume et le bien-être de ses habitants. Mais elle devint en peu de temps une révolution qui allait tout balayer et cristalliser les mouvements de révolte qui naissaient un peu partout en Europe.

Enfants du siècle des Lumières, à son berceau se trouvent des philosophes, écrivains, journalistes, avocats, hommes politiques, bourgeois et même des nobles qui réalisent qu’il faut mettre fin à un système féodal qui nie les droits du « troisième état » qui représente 97 % de la population. Ils développent et diffusent les idées d’égalité, de justice et de liberté pour tous. Ils appellent à la révolution. Mais les Condorcet, Desmoulins, Lafayette, Mirabeau, Danton, Robert et bien d’autres, qui envisagent pourtant un monde bienveillant pour tous, ne peuvent pas empêcher qu’une tempête incontrôlable se déchaine et que le pays soit entraîné dans une ivresse sanguinaire attisée entre autres par Marat, Robespierre et ceux qui croient que la révolution peut s’imposer par la terreur et la dictature alors qu’ils la dénonçaient au départ.

Louis XVI et Marie-Antoinette seront guillotinés, tout comme de nombreux protagonistes moteurs de la révolution. Une foule de citoyens seront emportés par une rage mortifère et souvent aveugle qui se saisit de la France pendant des années pour aboutir après une dizaine d’années à Napoléon Bonaparte et son empire.

Trop complexe, trop riche en nouveaux principes, trop importante pour l’évolution de notre société, la révolution française ne peut se résumer en une conférence. C’est pourquoi nous voulons la découvrir « de l’intérieur » en mettant nos pas dans ceux de ceux qui l’ont vécue. Et nous le ferons au cours d’un court séjour à Paris avec une guide de choix et peu banale : Jan (Janet) Kelley. Membre de notre Club de l’Histoire, passionnée d’histoire et auteur, Jan a vécu pendant suffisamment de temps à Paris pour approfondir sa connaissance de tous les aspects de la Révolution au point d’y consacrer un guide de deux tomes de chacun 600 pages ! Elle l’a fait en partageant la vision de notre Club : explorer ce qui dans l’histoire des hommes et des femmes les a poussés à devenir des acteurs de la Grande Histoire. Elle nous fera mieux connaître les grands noms et en découvrir d’autres comme François Robert, ce jeune avocat liégois parti plaider à Paris, et qui fut le premier à appeler à une démocratie sans monarchie, jouant ainsi un rôle déterminant dans la révolution naissante.

Jan Kelley nous présente le programme de notre séjour :

Nous verrons Paris d'une manière complètement différente, comme il y a plus de 200 ans, lorsqu'elle était le centre d'une révolution qui a changé le monde. Les rues et les bâtiments s'animeront de drames et de romances, mais aussi de violence. Au milieu des émeutes, des histoires d'amour et des exécutions, en nous promenant, nous oublierons le Paris d’aujourd’hui.

Notre première journée nous mènera dans le quartier connu sous le nom des Cordeliers, l'un des 60 districts municipaux créés au début de 1789 pour les élections aux États généraux. Il correspondait à la partie centrale de l'actuel 6ème arrondissement appelé aujourd'hui Odéon.

Son centre était le Couvent des Cordeliers, où Georges-Jacques Danton et ses amis installèrent leur club révolutionnaire. Danton était le chef de la faction des Cordeliers et auteur de la célèbre déclaration « il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et la Patrie sera sauvée ». Nous rencontrerons ses camarades Cordeliers, comme Camille Desmoulins et Jean-Paul Marat. Nous marcherons dans les rues qu'ils ont empruntées et où ils ont vécu leurs vies turbulentes.

A quelques pas du Club des Cordeliers se trouvait la maison de Marat, où Charlotte Corday se rendit un jour avec un couteau de cuisine qui devint historique. À la limite sud du quartier des Cordeliers se trouvait le palais du Luxembourg, avec ses jardins romantiques où un futur révolutionnaire fit une rencontre idyllique qui allait changer sa vie. Il s'agissait de Desmoulins, qui vécut tout près des jardins avec sa jeune épouse Lucile, jusqu'à ce qu'ils deviennent victimes de la révolution à laquelle ils croyaient si farouchement. Nous déjeunerons au Procope, le célèbre restaurant où les Cordeliers se réunissaient pour manger, parler et débattre de leurs idées révolutionnaires jusqu'au petit matin.


Notre deuxième journée nous mènera au Louvre, à la Pyramide et au jardin des Tuileries. Nous aurons une vision totalement unique du Louvre. La Pyramide n'est pas seulement sa nouvelle et élégante entrée. Elle se dresse sur ce qui était autrefois un labyrinthe de petites rues où les citoyens rebelles se sont soulevés contre le roi. C'était un dédale de passages sombres et étroits, où les maisons du peuple côtoyaient les demeures bourgeoises. C'est dans ces rues que la « fiancée » de Robespierre se précipitait vers ses cours d'art, où les grands chefs d’oeuvre se vendaient à prix d'occasion, où Napoléon faillit être assassiné et où Marie-Antoinette s'est désespérément perdue lors d'une tentative d'évasion. Lorsque la monarchie fut finalement renversée c’est là que la foule se dirigea d'un air menaçant à travers la place du Carrousel vers le palais des Tuileries.

Nous revivrons les jours dorés de ce palais légendaire, demeure de la royauté, lieu de somptueux concerts, de productions théâtrales et... de quelques rébellions très sauvages. Elle fut une prison royale, avant de devenir le siège du gouvernement révolutionnaire, où le Comité de Salut Public tenait ses réunions dans l'ancienne chambre de Marie-Antoinette.

Nous irons au Palais Royal, où nous visiterons la boutique d’un certain Docteur Curtius. Il fabriquait des figures de cire, d'abord de la famille royale et des aristocrates, puis des chefs révolutionnaires, enfin des têtes coupées des victimes de la guillotine, aidé par sa célèbre nièce, Marie Tussaud, qui a d’ailleurs failli perdre sa propre tête. Nous verrons l'emplacement du célèbre Café de Foy, où Camille Desmoulins a déclenché la prise de la Bastille en sautant sur une table et criant « Aux armes, citoyens ! »

Sans doute en compagnie de quelques fantômes révolutionnaires, sous les colonnades du Palais Royal, nous déjeunerons dans l’un des plus anciens et des plus beaux restaurants gastronomiques de Paris, Le Grand Véfour, dirigé par le chef étoilé Guy Martin.

Programme

Jeudi 4 avril

  • 8h00 Rendez-vous à la gare Bruxelles Midi pour le départ en touringcar VIP. Pendant le trajet, Jan Kelley trace le cadre général et les grands événements de la Révolution
  • 11h30 Arrivée à Paris et première promenade à Saint Germain des Prés
  • 13h15 Déjeuner au restaurant Le Procope qui date de 1636
  • 14h45 Deuxième promenade à Saint Germain des Prés
  • 17h30 Transfert vers l’hôtel Westminster★★★★
  • 19h30 Dîner à proximité de l’hôtel

Vendredi 5 avril

  • Petit-déjeuner à partir de 7h30 et check-out, dépôt bagages à l’hôtel
  • 9h40 Première partie de la promenade Louvre – Tuileries
  • 13h00 Déjeuner au Grand Véfour, restaurant gastronomique dirigé par le chef étoilé Guy Martin
  • 14h45 Deuxième partie de la promenade Louvre – Tuileries
  • 17h00 Retour vers Bruxelles, arrivée probable vers 20h30 selon les aléas du trafic

Contact ✉️ » Fiche activité »

Les dates et les prix mentionnés sont ceux connus au moment de la publication et peuvent être sujets à modifications.
Les personnes qui ont communiqué leur intérêt seront prévenues.

Conditions générales de vente »